migraine-1024x768-1

Quels remèdes pour faire passer la migraine?

Migraine : les symptômes, les traitements et les gestes préventifs

La migraine est un type de céphalée extrêmement fréquent qui peut affecter les adultes, les adolescents et les enfants. Elle se traduit par des maux de tête chroniques qui, dans certains cas, altèrent de manière significative la qualité de vie des personnes touchées. Faisons le point sur cette affection bénigne mais invalidante qui touche 15 % de la population mondiale.

Qu’est-ce qu’une migraine ?

La migraine est un type de céphalée apparaissant de manière chronique et qui, dans les cas les plus extrêmes, peut avoir de nombreuses répercussions socioprofessionnelles. Elle se traduit par des maux de tête plus ou moins violents dont la survenue est régulière et répétitive. Liées à une excitabilité neuronale anormale, les céphalées migraineuses se caractérisent par des crises dont la fréquence varie d’une personne à une autre, pouvant être espacées de quelques jours à plusieurs mois. Entre chaque crise, les symptômes disparaissent complètement même si certaines personnes peuvent conserver une sensation de fatigue durant quelques jours.

Quels sont les principaux symptômes ?

Les céphalées de nature migraineuse peuvent être facilement autodiagnostiquées en raison de leurs symptômes caractéristiques. D’intensité modérée à sévère, les signes de cette affection neurologique peuvent durer entre 4 et 72 heures sans traitement. Ses principaux symptômes sont les suivants :

  • des maux de tête souvent unilatéraux, mais parfois bilatéraux, avec une douleur lancinante et pulsatile aggravée par le mouvement,
  • des troubles digestifs se traduisant par des nausées et, dans les cas les plus sévères, des vomissements,
  • une hypersensibilité aux bruits et à la lumière,
  • des troubles sensoriels transitoires touchant la vision, la parole et le toucher en cas de migraine avec aura.

Quels sont les traitements anti-migraineux ?

S’il n’existe pas de remèdes miracles pour guérir les céphalées chroniques de manière définitive, il existe tout de même des traitements capables d’espacer et de réduire l’intensité des crises. Pris de manière préventive, les médicaments prophylactiques tels que la riboflavine (vitamine B2), les bêtabloquants, les antihypertenseurs et les antiépileptiques constituent des traitements de fond efficaces pour augmenter le seuil de déclenchement des céphalées. De même, les femmes souffrant de maux de tête chronique en lien avec des fluctuations hormonales peuvent se voir prescrire une hormonothérapie de substitution. Notez toutefois que les traitements anti-migraineux prophylactiques sont réservés aux personnes souffrant de céphalées invalidantes, car ils ne sont pas dénués d’effets secondaires.

Il existe également des médicaments à prendre durant la crise migraineuse. Pour plus d’efficacité, ces remèdes sont à administrer dès l’apparition des signes précurseurs. Parmi eux, les antalgiques et les anti-inflammatoires contribuent à soulager rapidement la douleur pour vous permettre de reprendre le cours normal de vos activités. Nous vous rappelons toutefois que ces médicaments sont à consommer avec modération en raison de leurs potentiels effets secondaires en cas de surdosage ou surconsommation.

Comment prévenir les crises migraineuses ?

La prévention des céphalées migraineuses passe par l’emploi de certains remèdes prophylactiques, mais également par l’éviction des éléments déclencheurs. Pour espacer et réduire les crises, il est possible d’agir sur un certain nombre de facteurs internes et environnementaux. Il est notamment conseillé de :

  • réduire votre consommation de caféine, d’alcool et autres excitants,
  • bien dormir : éviter le manque et l’excès de sommeil,
  • apprendre à gérer votre stress : se protéger des variations émotionnelles qu’elles soient positives ou négatives,
  • adopter une alimentation équilibrée : manger sainement et à heure fixe,
  • éviter le surmenage et les efforts physiques intenses inhabituels.

Ces éléments déclencheurs sont variables d’une personne à l’autre. Il est donc important d’apprendre à les reconnaitre pour les éviter, comme certains aliments (chocolat, vin rouge, fromage fermenté, oeuf etc).

 

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

L’article Quels remèdes pour faire passer la migraine? est apparu en premier sur Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma.

Tags: No tags